Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Characterization of banded iron formations associated with gold mineralization: primary geochemical signatures and exploration implications

Résumé : Les formations de fer rubanées de type Algoma (BIF), qui représentent des roches sédimentaires chimiques caractérisées par une alternance de couches de minéraux riches en fer et de chert intercalées avec des séquences volcano-sédimentaires de l'Eoarchéen jusqu'à la fin du Paléoprotérozoïque, jouent le rôle de roche hôte favorable à la minéralisation d'or orogénique dans plusieurs régions archéennes (cratons de Pilbara, Kaapvaal, Superior, Slave et Churchill). Outre cet aspect économique, ces séquences riches en Fe ont longtemps été considérées comme un contributeur important à la compréhension de l'évolution géochimique de la Terre. Cependant, ces gisements sont en général déformés, métamorphosés et démembrés, ce qui rend difficile la reconstruction de leur environnement de dépôt et de leur environnement géologique général. Fondée sur quatre gisements d'or canadiens hébergés par des BIF (les gisements de Meadowbank, de Meliadine, de Musselwhite et de Beardmore-Geraldton), cette thèse vise à établir l’environnent de dépôt des BIF de type Algoma en utilisant la signature des REE + Y du chert, ainsi que d’évaluer les processus d’enrichissement en or basés sur la texture et la zonation des éléments dans divers sulfures (pyrite, arsénopyrite et pyrrhotite) et enfin d’étudier s’il existe un type géochimique particulier de BIF de type Algoma associé aux minéralisations aurifères. Les analyses de spectrométrie de masse avec plasma induit par ablation laser (LA-ICP-MS) effectuées sur du chert suggèrent que les BIF des quatre gisements présentent des paramètres de dépôt communs illustrés par le dépôt dans des bassins semi-fermés à fermés sous influence variable de fluides hydrothermaux ( > 250ºC) et avec des contaminations détritiques variables. De plus, des preuves de processus diagénétiques tardifs impliquant un échange isotopique de O entre un précurseur de chert (opale) et un fluide à base d'eau de mer ont été documentés. Selon leur signature principale, il apparaît que les BIF stériles par rapport aux BIF minéralisés ne montrent aucune divergence géochimique, ce qui suggère que l’environnent de dépôt ne peut influencer la minéralisation épigénétique en or. Sur la base de cartes quantitatives de distribution d'éléments combinées à des analyses de lignes transversales et ponctuelles effectuées par LA-ICP-MS sur des sulfures, un événement de minéralisation aurifère commun caractérisé par un remplacement intense en sulfure du matériau riche en Fe a été signalé dans trois gisements étudiés présentant une association d'éléments commun Au-As-Se-Te-Ag. Ce résultat suggère que des processus orogéniques métamorphiques / hydrothermaux provoqués par la dévolatilisation d'une roche mère commune faiblement à peu métamorphosée ont conduit à la génération d'un fluide aurifère qui s'est dirigé vers le BIF de type Algoma via de grandes failles crustales et / ou des zones de cisaillement dans des roches à faible résistance à la traction.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [446 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/tel-02284203
Contributeur : Blandine Gourcerol <>
Soumis le : mercredi 11 septembre 2019 - 15:26:46
Dernière modification le : lundi 11 mai 2020 - 09:42:03
Archivage à long terme le : : samedi 8 février 2020 - 00:19:44

Fichier

Gourcerol_PhDThesis_2016.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02284203, version 1

Collections

Citation

Blandine Gourcerol. Characterization of banded iron formations associated with gold mineralization: primary geochemical signatures and exploration implications. Sciences of the Universe [physics]. Laurentian University, 2016. English. ⟨tel-02284203⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66

Téléchargements de fichiers

103