LES MASSIFS ROCHEUX DU CRETACE SUPERIEUR DU LABOURD OCCIDENTAL : PROCESSUS D’ALTERATION ET INSTABILITES LITTORALES

Résumé : L’érosion du littoral est un aléa qui menace les vies, les biens personnels et les infrastructures publiques. Sur la côte labourdine (Pays Basque français), elle est en partie le fait de nombreuses instabilités de versant. Les études préliminaires menées par le BRGM, dans le cadre des travaux de l’Observatoire de la Côte Aquitaine, ont mis en évidence la présence et l’implication de roches altérées, les altérites, dans ces mouvements de terrain. Dans la continuité de ces observations, l’étude du contexte environnemental des instabilités qui mobilisent ces roches méconnues est réalisée afin de mieux appréhender in fine les processus de rupture. Elle est focalisée sur les altérites des marno-calcaires à faciès flysch du Crétacé supérieur, qui forment les deux tiers des reliefs côtiers basques. Les produits d’altération de ces roches sont des argiles silteuses au sein desquelles perdurent des bancs de chailles fracturés. Ces altérites ont conservé la structure de la roche-mère, litage et déformations tectoniques, bien qu’elles se soient tassées. A leur base, l’horizon karstifié, caractérisé par un réseau de conduits formés dans les bancs calcaires pleins d’altérites en place, forme les « racines » de l’altération dans les roches-mères. Le processus qui a conduit à cette transformation a consisté en une oxydation et une dissolution des carbonates, probablement par une masse d’eau inerte, par « fantômisation ». De ce fait, il apparait une altérabilité croissante avec la teneur en carbonates des marno-calcaires : dans les faciès de flysch caractérisés par une dominance des bancs calcaires sur les niveaux marneux, le front d’altération s’est enfoncé plus profondément. L’épaisseur d’altérite peut alors, aujourd’hui, atteindre plus de 50 m. La variabilité dans l’altérabilité des roches du Crétacé supérieur est en partie à l’origine du développement de baies. Ces dernières, creusées dans les altérites, correspondent à des secteurs où l’érosion a progressé plus rapidement que sur le reste du littoral. Aujourd’hui, cette désagrégation des reliefs littoraux est le fait de nombreux glissements circulaires. L’altération des marno-calcaires est, en effet, à l’origine d’une dégradation des propriétés mécaniques de la roche. L’étude de ces dernières montre, par ailleurs, leur extrême dispersion du fait de l’hétérogénéité des altérites héritée de celle de la roche-mère. De plus, la structure des massifs altérés facilite les circulations hydrogéologiques ; en effet, d’une part, l’hétérogénéité lithologique de l’altérite permet des circulations d’eau, chenalisées par les bancs de chailles fracturés et les niveaux les plus silteux, et d’autre part, la formation de conduits dans les marno-calcaires de l’horizon karstifié, récemment vidangés, a permis la formation d’un aquifère de type karstique, fréquemment captif sous les altérites. En créant des contraintes déstabilisatrices dans le massif rocheux aux propriétés dégradées, les circulations hydrogéologiques représentent le principal facteur déclenchant les mouvements de terrain comme cela a été montré par le test de différents scénarios par modélisation numérique (FLAC ©Itasca). Ces analyses et observations ont permis l’élaboration d’un outil d’estimation de l’aléa dans l’altérite. Basé sur la présence des facteurs de prédisposition et déclenchants, cet outil permettra de faire évoluer la cartographie de l’aléa en fonction des nouvelles connaissances hydrogéomécaniques.
Type de document :
Thèse
Géologie appliquée. UNIVERSITÉ BORDEAUX 1, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [179 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/tel-01293031
Contributeur : Mariane Peter-Borie <>
Soumis le : jeudi 24 mars 2016 - 10:50:32
Dernière modification le : jeudi 31 mars 2016 - 01:02:39
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 03:41:28

Identifiants

  • HAL Id : tel-01293031, version 1

Collections

Citation

Mariane Peter-Borie. LES MASSIFS ROCHEUX DU CRETACE SUPERIEUR DU LABOURD OCCIDENTAL : PROCESSUS D’ALTERATION ET INSTABILITES LITTORALES. Géologie appliquée. UNIVERSITÉ BORDEAUX 1, 2008. Français. 〈tel-01293031〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

166

Téléchargements de fichiers

59