Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Polyphased rare-element magmatism during late orogenic evolution: geochronological constraints from NW Variscan Iberia

Résumé : Les granites et pegmatites à métaux rares représentent des ressources importantes en matières premières minérales utilisées par les technologies de la transition énergétique et de la télécommunication, comme le lithium ou le tantale. Cependant, les processus géologiques à leur origine sont encore peu compris. Plusieurs champs de pegmatites et un granite à métaux rares sont connus dans les formations varisques de l’Ibérie (Espagne et Portugal), ce qui en fait une aire d’étude d’intérêt pour l’étude de la formation de ces magmas extrêmement différenciés. La datation U-Pb in situ par LA-SF-ICP-MS des minéraux du groupe de la colombite extraits de granites and pegmatites à métaux rares de la chaine varisque ibérique apporte de nouvelles contraintes sur la genèse des magmas à métaux rares. En effet, trois événements distincts ont été reconnus : (i) La mise en place du granite à métaux rares d’Argemela dans la zone centre ibérique (CIZ) à 326 ± 3 Ma ; (ii) La mise en place de pegmatites à métaux rares dans la zone de Galice-Trás-os-Montes (GTOMZ), à un âge moyen de 310 ± 5 Ma ; (iii) La mise en place de pegmatites à métaux rares dans la CIZ et le sud de la GTOMZ à environ 301 ± 3 Ma. Ces deux derniers événements sont contemporains des deux pics de magmatisme tardi-orogénique à environ 308 Ma and 299 Ma. Toutes les pegmatites à métaux rares datées au cours de cette étude se sont mises en place durant l’évolution tardi-orogénique de la chaine varisque. Les champs de pegmatites à métaux rares contemporains sont organisés en ceintures similaires à celles des suites de granitoïdes. Les champs de la GTOMZ et de la CIZ montrent une propagation vers le sud des âges de mises en place, ce qui est cohérent avec la propagation observée pour la déformation, le métamorphisme et le magmatisme dans les deux domaines géotectoniques. L’existence de trois épisodes successifs de magmatisme à métaux rares dans le massif ibérique est un argument contre la participation de processus métamorphiques de hautes pressions et hautes températures infracrustaux dans la genèse des magmas à métaux rares. Leurs sources possibles sont plus probablement localisées dans la croute moyenne à supérieure, comme le magmatisme granitique contemporain. Les analyses des isotopes de l’uranium et du plomb des minéraux du groupe de la colombite sont robustes et reproductibles, ce qui en fait un excellent outil pour la datation des gisements à métaux rares.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-03747959
Contributeur : Frédérique COUFFIGNAL Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 9 août 2022 - 09:01:56
Dernière modification le : mercredi 10 août 2022 - 03:41:20

Fichier

bsgf210008.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Jérémie Melleton, Eric Gloaguen, Dirk Frei, Alexandre Lima, Romeu Vieira, et al.. Polyphased rare-element magmatism during late orogenic evolution: geochronological constraints from NW Variscan Iberia. Bulletin de la Société Géologique de France, Société géologique de France, 2022, 193, pp.7. ⟨10.1051/bsgf/2022004⟩. ⟨hal-03747959⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22

Téléchargements de fichiers

3