New data from the loir river fluvial system upstream Vendôme (Loir‑et‑Cher, Centre Region, France): morphosedimentary context, ESR chronlogy, recent tectonics and prehistory - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Quaternaire Année : 2021

New data from the loir river fluvial system upstream Vendôme (Loir‑et‑Cher, Centre Region, France): morphosedimentary context, ESR chronlogy, recent tectonics and prehistory

Nouvelles données sur le système fluviatile du loir en aval de Vendôme (Loir-et-Cher, région Centre-Val de Loire, France) : contexte morphosédimentaire, géochronologie ESR, tectonique récente et préhistoire

(1) , (2) , (1) , (3)
1
2
3

Résumé

In the Vendôme area, the Loir valley incises the southeastern margin of the Faux-Perche domain. The river crosses over a patchwork of cretaceous, eocene and oligocene formations structured by numerous tectonic events affected by neogene and recent reactivations. Related to this paleogeography, two equal length sectors were defined : an upstream sector called Haut-Vendômois sector, and a downstream sector called Bas-Vendômois Sector, in which alluvial basins linked by trenches are following. In the Haut-Vendômois sector, nine fossil fluvial formations were dated by the Electron Spin Resonance method. The beginning of river incision occur during late Early Pleistocene and dating results indicate later irregular phases of incision‑aggradation. More recently, seven fossil fluvial formations were dated in the Bas-Vendômois sector. The ESR ages are similar to the ages obtained for the usptream sector. As in the previous studies, important gaps (10 to 25 m) were observed for the relative altitude of some alluvial deposits in relation to the chronological data. These gaps also affected the stratigraphy in the local substrata. These gaps and the topography of the Loir valley should result from two pleistocene tectonic events with distributive faulting and local extensive accidents. The first event should have occur just before the aggradation of the highest fluvial formation which was deposited around 1,1 - 1 Ma. The grabens, where the river is presently flowing, could have been created during this distensional phase, as well as the beginning subsidence of the alluvial basins. The second event should occur around 400 - 350 ka. The incision of a narrow trench, 15 m deep in the chalky formations, should result from acceleration during the orogenic uplift in the south area of the Paris Basin. The uplift or the tilting of the blocks that partitioned the plateau and the slopes should be contemporary of the trench incision. Indeed, the heights of the uplifts, and also of the fault throws, correspond to the gaps observed for the relative altitudes of the alluvial sheets. In the trench channeled by chalky scarps, the three last alluvial deposits are embedded according to a following of a probable slowing down of the Paris Basin’s orogenesis.
Dans sa traversée du Loir-et-Cher, la vallée du Loir Vendômois incise la bordure sud-est du Faux-Perche. Elle recoupe une mosaïque de terrains structurés par de nombreux accidents tectoniques qui ont rejoué depuis le Paléogène. Deux secteurs de même longueur ont été définis en fonction de cette paléogéographie : un secteur amont, ou Haut-Vendômois, et un secteur aval, ou Bas-Vendômois, dans lesquels une succession de bassins alluviaux reliés par de couloirs étroits ont été individualisés. Dans le secteur Haut-Vendômois, neuf formations fluviatiles fossiles avaient été datées par la méthode de Résonance de Spin Electronique (ESR). Les âges obtenus indiquent un début d’incision au Pléistocène inférieur, peut-être irrégulière (ressauts). Dans le secteur du Bas-Vendômois, neuf nouvelles formations ont été datées. Les âges ESR sont semblables aux âges obtenus dans le secteur amont. Comme dans le secteur amont, des décalages importants (de 10 à 25 m) sont observés entre les altitudes relatives de plusieurs dépôts alluviaux et leurs données chronologiques. Ces décalages, observés également sur les toits des formations crétacées sous-jacentes semblent résulter de deux événements tectoniques impliquant le rejeu des nombreux accidents en distension locaux. Le premier événement serait légèrement antérieur à l’aggradation des très hautes formations déposées entre 1,1 et 1 Ma, et serait à l’origine de l’ouverture des grabens suivis par le Loir entre les reliefs anticlinaux (phase distensive ?). Le début de la subsidence à l’origine des bassins dans les zones de distension où se recoupent plusieurs failles pourrait dater de cette époque. L’autre événement se serait produit il y a 400 - 350 ka. L’incision d’un fossé nettement plus étroit où coule actuellement le Loir paraît résulter d’une accélération de la surrection du sud du Bassin parisien à cette époque. La surrection aurait été accompagnée du basculement des compartiments riverains entraînant les abaissements observés dans les altitudes relatives des alluvions.Dans le fossé limité par des escarpements verticaux, les trois dernières formations fossiles sont emboîtées, indiquant qu’un possible ralentissement aurait suivi l’incision rapide et profonde d’une quinzaine de mètres.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03744161 , version 1 (02-08-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage selon les Conditions Initiales - CC BY 4.0

Identifiants

Citer

Jackie Despriée, Hélène Tissoux, Pierre Voinchet, Gilles Courcimault. New data from the loir river fluvial system upstream Vendôme (Loir‑et‑Cher, Centre Region, France): morphosedimentary context, ESR chronlogy, recent tectonics and prehistory. Quaternaire, 2021, vol. 32/2, pp.123-152. ⟨10.4000/quaternaire.15817⟩. ⟨hal-03744161⟩
31 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More