Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

New data from the loir river fluvial system upstream Vendôme (Loir‑et‑Cher, Centre Region, France): morphosedimentary context, ESR chronlogy, recent tectonics and prehistory

Résumé : Dans sa traversée du Loir-et-Cher, la vallée du Loir Vendômois incise la bordure sud-est du Faux-Perche. Elle recoupe une mosaïque de terrains structurés par de nombreux accidents tectoniques qui ont rejoué depuis le Paléogène. Deux secteurs de même longueur ont été définis en fonction de cette paléogéographie : un secteur amont, ou Haut-Vendômois, et un secteur aval, ou Bas-Vendômois, dans lesquels une succession de bassins alluviaux reliés par de couloirs étroits ont été individualisés. Dans le secteur Haut-Vendômois, neuf formations fluviatiles fossiles avaient été datées par la méthode de Résonance de Spin Electronique (ESR). Les âges obtenus indiquent un début d’incision au Pléistocène inférieur, peut-être irrégulière (ressauts). Dans le secteur du Bas-Vendômois, neuf nouvelles formations ont été datées. Les âges ESR sont semblables aux âges obtenus dans le secteur amont. Comme dans le secteur amont, des décalages importants (de 10 à 25 m) sont observés entre les altitudes relatives de plusieurs dépôts alluviaux et leurs données chronologiques. Ces décalages, observés également sur les toits des formations crétacées sous-jacentes semblent résulter de deux événements tectoniques impliquant le rejeu des nombreux accidents en distension locaux. Le premier événement serait légèrement antérieur à l’aggradation des très hautes formations déposées entre 1,1 et 1 Ma, et serait à l’origine de l’ouverture des grabens suivis par le Loir entre les reliefs anticlinaux (phase distensive ?). Le début de la subsidence à l’origine des bassins dans les zones de distension où se recoupent plusieurs failles pourrait dater de cette époque. L’autre événement se serait produit il y a 400 - 350 ka. L’incision d’un fossé nettement plus étroit où coule actuellement le Loir paraît résulter d’une accélération de la surrection du sud du Bassin parisien à cette époque. La surrection aurait été accompagnée du basculement des compartiments riverains entraînant les abaissements observés dans les altitudes relatives des alluvions.Dans le fossé limité par des escarpements verticaux, les trois dernières formations fossiles sont emboîtées, indiquant qu’un possible ralentissement aurait suivi l’incision rapide et profonde d’une quinzaine de mètres.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-03744161
Contributeur : Frédérique COUFFIGNAL Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 2 août 2022 - 15:33:12
Dernière modification le : jeudi 4 août 2022 - 03:16:20

Identifiants

Collections

Citation

Jackie Despriée, Hélène Tissoux, Pierre Voinchet, Gilles Courcimault. New data from the loir river fluvial system upstream Vendôme (Loir‑et‑Cher, Centre Region, France): morphosedimentary context, ESR chronlogy, recent tectonics and prehistory. Quaternaire, AFEQ-CNF INQUA, 2021, pp.123-152. ⟨10.4000/quaternaire.15817⟩. ⟨hal-03744161⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0