Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Evolution des phénomènes karstiques dans la Risle Médiane, étude de la dynamique des pertes de débits, impacts sur les eaux souterraines

Abstract : La rivière de la Risle (Normandie), dans sa partie médiane, est caractérisée par un fonctionnement hydrogéologique particulier : en effet, de nombreuses pertes provoquent une diminution de son débit, qui est ensuite restitué plus à l'aval, au droit de résurgences. Ce secteur connaît régulièrement sur certains tronçons des pertes totales en période d'étiage, liées à la formation de bétoires qui peuvent entraîner un assec du lit mineur sur plusieurs kilomètres en aval. Ceci s'est notamment produit en 2005, 2012, 2016 et 2017 produisant des assecs sur 6 km à 12 km. Le manque de connaissance du fonctionnement système Risle-Nappe de la craie empêchait de prendre des décisions éclairées en cas d’évènements naturels extrêmes comme une crue ou un étiage, mais aussi concernant l’aménagement ou non des bétoires, là aussi avec des conséquences économiques qui peuvent être importantes. Face à ces enjeux un observatoire de la Risle moyenne a été mis en place, avec pour objectif d’approfondir la connaissance du fonctionnement hydrogéologique et écologique de cet hydrosystème. Cette acquisition de connaissance visait à apporter des éléments nécessaires pour orienter la prise de décisions futures au niveau des aménagements et interventions à réaliser dans le bassin versant de la Risle. Les résultats de cet observatoire ont notamment mis en évidence une forte variabilité spatiale et temporelle des pertes de débit de la rivière. Le secteur sur lequel sont recensés l’essentiel des bétoires n’est pas toujours le secteur où la rivière perd le plus de son débit. A certaines périodes, l’essentiel des pertes de débit de la Risle prennent place plus en amont. Une modélisation des échanges entre les eaux de surface et les eaux souterraines a confirmé cette forte variabilité et a également montré que la variabilité temporelle des pertes est certes expliquée par la connectivité de la rivière au karst, mais qu’elle était également corrélée au débit de la rivière. Le karst joue le rôle d’écrêteur des crues de la rivière et atténue dans ce cas la transmission du pic de crue vers l’aval, et peut réduire les risques d’inondation. L’observatoire a également permis d’aborder en première approche les facteurs déclencheurs de l’apparition des bétoires dans le fond de la rivière. Le suivi de la température, de la conductivité et des niveaux de nappe a par ailleurs mis en évidence les impacts sur les eaux souterraines de l’engouffrement totale de la rivière.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-02571271
Contributeur : Pierre-Yann David <>
Soumis le : mardi 12 mai 2020 - 17:23:56
Dernière modification le : jeudi 2 juillet 2020 - 09:26:05

Fichier

Géologues_199_Risle_BRGM_p83_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02571271, version 1

Collections

Citation

Pierre-Yann David, Didier Pennequin, Baptiste Meire, Jean-Baptiste Charlier, Veronique Feeny-Fereol, et al.. Evolution des phénomènes karstiques dans la Risle Médiane, étude de la dynamique des pertes de débits, impacts sur les eaux souterraines. Géologues, Société Géologique de France, 2018, L'hydrogéologie de la craie, pp.83-88. ⟨hal-02571271⟩

Partager