Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Sécheresse hydrogéologique : mise en place d'indicateurs piézométriques adaptés à la dynamique des eaux souterraines

Résumé : La sécheresse hydrogéologique est une conséquence d'une sécheresse météorologique sur les nappes d'eau souterraine dont les niveaux sont impactés par la baisse de la recharge due au déficit pluviométrique. A l'heure actuelle, des indicateurs ont été développés pour caractériser les épisodes de sécheresse météorologique, de sécheresse du sol et de sécheresse hydrologique mais les indicateurs manquent pour les sécheresses hydrogéologiques. L'objectif de la présente étude est de proposer une approche pour la mise en place de tels indicateurs, basés sur les niveaux piézométriques, et adaptés à la dynamique des eaux souterraines qui influe sur les caractéristiques des sécheresses hydrogéologiques rencontrées. Cette approche consiste en 1) l'analyse préalable des chroniques piézométriques existantes dans le secteur d'étude dans le but d'identifier les différentes dynamiques rencontrées et 2) le choix d'indicateurs adaptés à cette dynamique. Cette approche est mise en place dans la région GrandEst , en France (jeu de données considéré de plus de 150 ouvrages). Les premiers résultats montrent que le traitement automatique des chroniques temporelles des niveaux piézométriques permet le regroupement d'ouvrages aux comportements similaires, avec, en particulier, l'identification sur le secteur d'étude de chroniques à cyclicité annuelle dominante (sensibles aux sécheresses météorologiques saisonnières) et de chroniques à cyclicité pluriannuelle non négligeable (signe d'une sensibilité aux successions d'années sèches). Le test de différents indicateurs potentiels est en cours afin de sélectionner le/les plus pertinents, en fonction de la dynamique mise en évidence. Mots-clefs : sécheresses hydrogéologiques, indicateur, piézométrie, cyclicité Groundwater drought: design of water-level based indicators adapted to groundwater dynamics Groundwater drought is a consequence of meteorological drought on groundwater levels due to the low recharge induced by the precipitation deficiency. Up to now, indicators/indices have been developed for characterizing episodes of meteorological drought, of soil moisture drought and of hydrological drought, but such indicators are lacking for characterizing hydrogeological drought episodes. The aim of the present study is to propose an approach for designing groundwater drought indicators, based on groundwater level data, and adapted to groundwater dynamics. This approach is made of two main steps: 1) the preliminary analysis of groundwater level time series with the objective of identifying the major groundwater dynamics encountered in a given study area; and 2) the choice of indicators adapted to those dynamics. This approach is applied to the groundwater level data set of the "Grand-Est" region in France (selection of more than 150 piezometers). The first results show that the automatic water level data processing enables the clustering of hydrographs showing similar behaviour: in particular, time series with strong annual/seasonal periodicity (i.e. sensitive to seasonal meteorological drought) together with time series showing also significant pluri-annual periodicity (i.e. sensitive to successions of "dry" years) have been identified. The testing of several potential indicators, for selecting the most appropriate according to the highlighted dynamics, is on the way. I CARACTÉRISTIQUES D'UNE SÉCHERESSE HYDROGÉOLOGIQUE Plusieurs processus spécifiques régissent la propagation d'une sécheresse météorologique aux hydrosystèmes terrestres et permettent de caractériser la sécheresse hydrologique et hydrogéologique (Figure 1), et leurs retours à la normale, une fois l'épisode de sécheresse terminé :-Du point de vue hydrologique, des évènements de déficits pluviométriques rapprochés peuvent se combiner pour ne former qu'un seul évènement prolongé de sécheresse météorologique ;-Le déficit pluviométrique se propage avec un retard au travers du cycle hydrologique. Ainsi la sécheresse hydrogéologique débute plus tard que la sécheresse hydrologique, elle-même démarrant après la sécheresse météorologique ;
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-02337510
Contributeur : Peggy Ferot <>
Soumis le : mardi 29 octobre 2019 - 14:50:29
Dernière modification le : mercredi 6 mai 2020 - 09:48:02

Fichiers

ALLIER1_Texte_complet_Indicate...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02337510, version 1

Collections

Citation

Delphine Allier, Etienne Buscarlet, Jean-Charles Manceau, Thomas Klinka, Xavier Marly. Sécheresse hydrogéologique : mise en place d'indicateurs piézométriques adaptés à la dynamique des eaux souterraines. Sécheresses, étiages et déficits en eau, Dec 2019, Paris, France. ⟨hal-02337510⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

89