Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Projet SURFER : Les besoins en matériaux et métaux de la Transition Énergétique de la France

Abstract : La transition énergétique des pays européens est une ambitieuse mutation du mix énergétique pour réduire les émissions carbonées, qui amène à une diversification du mix énergétique avec plus d’énergies renouvelables, l’électrification des moyens de transport et également la réduction de certains postes de consommation notamment les bâtiments. Cette transition ne sera pas neutre en demande de matériaux structurels (acier, béton, cuivre…) mais également en métaux rares (cobalt et lithium pour les batteries, certaines terres rares…), d’où la question initiale du projet et que plusieurs pays se posent également : est-ce que la transition énergétique va remplacer une dépendance aux énergies fossiles et fissiles par une dépendance aux métaux ? Le projet SURFER (qui réunit le BRGM, le CNRS et l’ADEME) évalue les matières premières nécessaires pour mener la transition énergétique en France sur la période 2015-2050, en prenant en compte trois scénarios de mix énergétique établis par l’ADEME : 90 % d’électricité renouvelable, 50 % d’électricité d’origine nucléaire et un scénario statu quo. Un premier travail a consisté à compiler les données existantes sur les besoins directs en matériaux des différentes technologies en relation avec la transition énergétique à travers une étude bibliographique couvrant des les technologies de production d’énergie, le véhicule électrique, le réseau électrique et la rénovation du bâtiment. Ce travail aboutit à une proposition d’une série d’intensités matière par technologie et par substance d’intérêt. Par la suite, les besoins directs en matériaux de la transition énergétique française sont quantifiés, en fonction du déploiement des technologies par les scénarios. Ainsi, on estime un flux entrant annuel par métal ou par matériau dans le système énergétique, qui sera contextualisé par rapport à la consommation totale de ce matériau de par l’économie française et également par rapport aux impacts de sa production. Enfin, le projet aborde la criticité de ces matériaux et métaux sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Le projet SURFER a soulevé plusieurs questions sur la prise en compte du démantèlement des installations existantes lorsqu’elles arrivent en fin de vie, sur la prise en compte du recyclage des matières à travers l’économie et sur les évolutions prospectives des technologies énergétiques dans le temps.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-02296722
Contributeur : Stéphanie Muller <>
Soumis le : jeudi 19 décembre 2019 - 16:48:52
Dernière modification le : jeudi 30 avril 2020 - 10:10:03
Archivage à long terme le : : vendredi 20 mars 2020 - 12:14:32

Fichier

AVNIR2019_SURFER_SMuller_VFina...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02296722, version 1

Collections

Citation

Daniel Monfort, Faustine Laurent, B Rodriguez, Frédéric Lai, Stéphanie Muller, et al.. Projet SURFER : Les besoins en matériaux et métaux de la Transition Énergétique de la France. avniR Conférence, Nov 2019, Lille, France. ⟨hal-02296722⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

218

Téléchargements de fichiers

153