Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Construction d'un modèle géologique des réservoirs karstiques profonds du Bassin de Thau (sud de la France) : un outil innovant pour la gestion de la ressource en eau

Résumé : Les massifs carbonatés karstifiés du Jurassique abritent l'une des principales ressources en eau souterraine en Languedoc. Le projet DEM'EAUX THAU a pour objectif de développer un outil d'aide à la gestion de la ressource en eau souterraine basé sur la caractérisation géologique et hydrologique des karsts profonds près de la lagune de Thau (SW de Montpellier). Au delà des questions sociétales posées par les enjeux d'approvisionnement d'une population croissante, de conflits d'usage, de vulnérabilité ou encore de salinisation, réservoirs karstiques profonds sont mal documentés et les questions scientifiques sont multiples. La karstification des massifs carbonatés dépend des variations du niveau de base, causées par les surrections de l'Isthme Durancien (Albien), la compression pyrénéenne (Eocène) ou par la crise messinienne. Ces événements ont induit l'altération des massifs, accompagnée localement de dépôts de séries résiduelles (bauxites d'âge Albien notamment). De plus, le thermalisme de la zone, suggère des processus de karstification hypogène qui demandent à être précisés. En terme de circulation des eaux, quel est le rôle des failles, des dissolutions/minéralisations, et des sédiments colmatant les karsts? Dans la zone d'étude où convergent des eaux météoriques, thermales, marines et saumâtres, quelles sont les interactions possibles entre les réservoirs karstiques profonds et superficiels ? Le projet DEM'EAUX THAU propose de construire un modèle géologique 3D (GeoModeller) des réservoirs karstiques. Le modèle intègre les données géologiques de surface, les forages, la sismique réflexion, ainsi que de nouvelles données électromagnétiques et gravimétriques acquises dans le cadre du projet. Les données électromagnétiques permettent de cartographier la résistivité apparente jusqu'à 1000 m de profondeur et montrent des anomalies résistantes et conductrices potentiellement liées à la présence de massifs carbonatés et de fluides géothermaux, respectivement. La nouvelle acquisition gravimétrique clarifie le schéma structural, met en évidence des failles masquées, ainsi que le remplissage post-messinien. L'inversion gravimétrique du modèle et la comparaison avec l'anomalie résiduelle observée permettra éventuellement de reconnaitre les karsts profonds. Enfin, un forage profond équipé (fin 2019) constituera une plateforme de suivi des paramètres hydrologiques des réservoirs, pour élaborer un outil de gestion optimisé de la ressource en eau.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-01984810
Contributeur : Séverine Caritg <>
Soumis le : jeudi 17 janvier 2019 - 12:13:22
Dernière modification le : mercredi 10 juin 2020 - 09:16:03

Fichier

Hemelsdael_et_al_Resume_congre...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01984810, version 1

Citation

Romain Hemelsdaël, Michel Seranne, Claudine Lamotte, Adnand Bitri, François Bretaudeau, et al.. Construction d'un modèle géologique des réservoirs karstiques profonds du Bassin de Thau (sud de la France) : un outil innovant pour la gestion de la ressource en eau. 26ème Réunion des Sciences de la Terre, Oct 2018, Lille, France. ⟨hal-01984810⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145

Téléchargements de fichiers

30