Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Poster De Conférence Année : 2016

Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses

(1) , (1) , (1) , (2) , (2) , (2) , (3) , (4) , (5) , (6)
1
2
3
4
5
6
Anne Duperret
Céline Raimbault
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 774666
  • IdRef : 224075047
Bernard Le Gall
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 852732
Christine Authemayou
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 863402
Stéphane Molliex
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 905845
Vincent Regard
Grégoire Maillet

Résumé

Le projet CROCO-DYL est dédié à l'évolution du trait de côte rocheux { l’échelle du Quaternaire, et en particulier à l’évolution au cours du temps du positionnement de la limite falaise/plateforme littorale rocheuse. Deux sites littoraux à caractéristiques géologiques et océanographiques différentes ont été sélectionnés sur la façade maritime française, pour permettre un comparatif de situations. Il s’agit d’une côte jeune (Manche orientale, Normandie) à hautes falaises verticales creusées dans la craie du Bassin de Paris et développant des plateformes littorales de type A (site de Mesnil-Val, Criel-Sur-Mer) et d’une côte ancienne (Atlantique, Bretagne, sud Finistère) à côte rocheuse basse, développée aux dépens de granites hercyniens du Massif Armoricain et associées à des plateformes littorales de type B (site de Penmarc’h). La méthodologie mise en oeuvre est basée sur la constitution de MNT Terre-Mer à haute définition fusionnant des données topographiques de LiDAR aérien (RGE Alti, Litto3D) à des données acoustiques sous-marines petits fonds (écho-sondeur interférométrique et sondeur multi-faisceaux) issues de plusieurs campagnes océanographiques côtières. L’analyse géomorphologique de ces MNT haute-résolution révèle une grande diversité de plateformes littorales dont l’origine est attribuée à la variabilité des processus érosifs, eux-mêmes fonction du contexte géologique et structural des sites étudiés. Le processus d’érosion à l’origine des côtes de craie de Normandie est très actif en terme de recul dans le plan horizontal et remarquable à l’échelle contemporaine du fait de grandes vitesses d’érosion (plusieurs dm/an).Les morphologies repérées sur la plateforme littorale apparaissent comme étant héritées du dernier interglaciaire, mais des datations complémentaires nécessitent d’être encore produites.
Fichier principal
Vignette du fichier
resumé-RST-anne-juin2016.corr.BLG.pdf (224.02 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01366878 , version 1 (15-09-2016)

Licence

Domaine public

Identifiants

  • HAL Id : hal-01366878 , version 1

Citer

Anne Duperret, Céline Raimbault, Timothée Duguet, Bernard Le Gall, Christine Authemayou, et al.. Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses. 25ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Oct 2016, Caen, France. 2016. ⟨hal-01366878⟩
472 Consultations
177 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More