Changements Environnementaux Côtiers : Impact de la hausse du niveau de la mer

Abstract : L’une des conséquences déjà perceptibles du changement climatique est le réchauffement des océans et la fonte des glaces continentales. Ces processus ont causé une hausse du niveau de la mer de l’ordre de 25 cm en moyenne entre 1900 et 2010. Mais depuis 2 dernières décennies, la vitesse d’élévation s’est accélérée et atteint 3.2mm/an actuellement. Loin d’être uniforme, cette élévation du niveau de la mer présente une forte variabilité régionale, qui peut localement être amplifiée par des subsidences du sol. L’une des conséquences attendues de la hausse de la mer est une aggravation de l’érosion de certain types de littoraux et la submersion permanente de zones côtières basses. Dans le projet CECILE soutenu par l’ANR entre 2010 et 2013, 7 équipes françaises se sont regroupées pour étudier l’impact de la hausse de la mer depuis 1950 sur l’évolution du trait de côte dans plusieurs régions de la planète : Pacifique tropical ouest, Océan Indien, région Caraïbes, Europe de l’ouest, etc. Si dans certaines régions, la hausse régionale a suivi l’élévation moyenne globale, dans d’autres, comme le Pacifique tropical ouest, le niveau marin s’est élevé 2 à 3 fois plus vite. D’où la question : peut-on distinguer dors et déjà des évolutions côtières différentes en fonction de la vitesse de remontée du niveau marin spécifique à chaque région ? Les résultats indiquent que dans la plupart des cas, les effets de l’élévation du niveau de la mer sur l’évolution littorale sont masqués par ceux des facteurs hydrométéorologiques (tempêtes, cyclones, vagues, courants…) et anthropiques (défenses côtières, modification des apports sédimentaires par les fleuves induit par des activités humaines). Si pour les décennies passées, l’érosion des littoraux n’est pas causée par la hausse de la mer mais plutôt par la combinaison des activités humaines et des phénomènes naturels, il est probable que dans le futur, l’élévation attendue de la mer (entre 50cm et 1m en moyenne globale en 2100 pour le scénario RCP 8.5 du 5ème rapport du GIEC, avec de fortes disparités régionales, en particulier une amplification dans les tropiques) deviendra un facteur important (lors d’évènements extrêmes, notamment), voire même dominant dans plusieurs régions côtières du globe. Dans le contexte de l’adaptation au changement climatique, il est urgent de développer au plus vite des études d’impact de la hausse du niveau de la mer au 21ème siècle, à partir de projections régionales précises combinées à des modèles d’évolution et de vulnérabilité des zones côtières en réponse aux forçages climatique et anthropique. Les équipes françaises (dont celles du projet CECILE) disposent du savoir-faire nécessaire pour aborder ces questions dont l’importance pour les sociétés humaines n’est plus à démontrer.
Type de document :
Communication dans un congrès
Faire face aux changements climatiques / Les apports de la recherche collaborative sur projets, Jul 2015, Paris, France. 2015
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-01164451
Contributeur : Gonéri Le Cozannet <>
Soumis le : lundi 24 août 2015 - 10:40:57
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:25:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-01164451, version 1

Collections

Citation

Anny Cazenave, Gonéri Le Cozannet, David Salas y Melia, Guy Woppelmann, Patrice Walker, et al.. Changements Environnementaux Côtiers : Impact de la hausse du niveau de la mer. Faire face aux changements climatiques / Les apports de la recherche collaborative sur projets, Jul 2015, Paris, France. 2015. 〈hal-01164451〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

256