Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Extraction des Terres Rares contenues dans les aimants permanents des Déchets des équipements électriques et électroniques

Résumé : L'utilisation croissante des terres rares (TR) dans bon nombre d'innovations technologiques récentes ont conduit à une augmentation rapide (plus 50% ces dix dernières années) de leur demande. Le développement continu de " technologies vertes " particulièrement friandes de ces éléments, contribue largement à cette demande croissante et qui sera durable dans le temps. Dans ce contexte, l'Europe dans sa stratégie " Matières premières ", met le recyclage au centre de ses préoccupations pour assurer une partie de la sécurisation de ses approvisionnements en TR. Le recyclage des TR, à l'échelle industrielle, demeure assez peu développé alors qu'il présente de nombreux avantages par rapport à l'exploitation des ressources primaires : * l'Europe constitue une des plus importantes régions de consommation de TR au travers de ses industries à haute valeur ajoutée. Elle a en outre accumulé pendant des dizaines d'années des biens de consommation qui, arrivés en fin de vie, constituent des ressources secondaires d'où pourraient être extraites des TR ; * la dépendance européenne et française vis-à-vis des ressources provenant de pays étrangers peut être réduite au travers du recyclage des déchets post-consommation ; * la production de ressources métalliques par exploitation des ressources secondaires se fait le plus souvent avec des consommations énergétiques bien inférieures à celles observées pour l'exploitation des ressources primaires. Ainsi, afin d'accroitre l'efficacité de l'utilisation des TR et de diminuer la dépendance européenne vis-à-vis de ces éléments stratégiques, un effort de recherche et développement doit être réalisé dans tous les domaines de leur cycle de vie qu'il s'agisse de l'exploitation des minerais ou de celle des équipements en fin de vie tels que ceux qui constituent la cible du projet EXTRADE, à savoir les Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (D3E). Dans ce contexte, le projet EXTRADE ambitionne de développer de nouvelles filières de valorisation des aimants permanents à terres rares (APTR) présents dans les D3E en ciblant 3 types d'équipements que sont i) les disques durs d'ordinateurs, ii) les haut-parleurs des matériels audio et vidéo et iii) les petits moteurs électriques présents dans les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) et les PAM (Petits Appareils Managers). EXTRADE propose d'aborder le recyclage des APTR en considérant la filière dans son ensemble en partant du gisement de DEEE, en développant des opérations unitaires de traitements des DEEE destinées à récupérer le contenu en APTR massifs, et en mettant au point des traitements thermiques, physiques et physico-chimiques destinés à produire de nouveaux aimants et/ou des fractions enrichies en alliages de TR compatibles avec une valorisation dans les circuits hydro-métallurgiques de production de TR.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-01071683
Contributeur : Noureddine Menad <>
Soumis le : lundi 6 octobre 2014 - 14:51:36
Dernière modification le : jeudi 14 mai 2020 - 10:48:20

Identifiants

  • HAL Id : hal-01071683, version 1

Citation

Nour-Eddine Menad, Maurice Save, Philippe Wavrer, J.M. Le Breton, Alice Bizouard, et al.. Extraction des Terres Rares contenues dans les aimants permanents des Déchets des équipements électriques et électroniques. Matériaux 2014, Nov 2014, Montpellier, France. ⟨hal-01071683⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

497