Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Etudes pétrographiques des cuirasses latéritiques et sédiments ferrugineux de Nouvelle Calédonie : une clé pour interpréter les datations par paléomagnétisme.

Résumé : Le paléomagnétisme est dans certains cas particuliers l'unique méthode possible pour dater paléosurfaces d'altération et sédiments ferrugineux. C'est le cas en Nouvelle Calédonie où plusieurs surfaces étagées ont été reconnues sur l'ensemble de la Grande Terre (Trescases, 1975 ; Latham, 1986 ; Chevillotte et al., 2006). Ces surfaces ne peuvent être calées dans le temps par (bio)stratigraphie, puisqu'elles ne sont jamais recouvertes par des sédiments avec de la faune ou de la flore. Elles ne peuvent pas être datées non plus par des méthodes radiométriques sur oxydes de manganèse, car les concentrations en potassium sont trop faibles dans ces profils d'altération sur péridotites. Seul le paléomagnétisme permet donc de dater ces surfaces. Des études pétrographiques ont été réalisées de manière systématique sur les différentes surfaces cuirassées de Nouvelle Calédonie et sur les bancs ferrugineux de la série fluvio-lacustre. Les observations réalisées ont permis d'avancer des hypothèses quant à la compréhension des résultats obtenus par paléomagnétisme sur les massifs du Kopéto et du Boulinda et jusqu'aux surfaces étagées en contrebas, autour de Népoui, en montrant plusieurs phases de remobilisation de cuirasse et de silicification, alors qu'aucune différence n'était visible d'un point de vue géomorphologique, ni macroscopique. Nous avons ainsi mis en évidence des faciès de cuirasses "favorables" aux datations paléomagnétiques, comme par exemple à Goro ou Tiébaghi (Sevin et al., 2012) et des faciès "défavorables", comme par exemple sur les massifs du Kopéto, du Boulinda et les hautes surfaces autour de Népoui. Aujourd'hui les études pétrographiques sont essentielles pour cibler les sites d'échantillonnage pour paléomagnétisme et pour interpréter les résultats obtenus. Chevillotte V., Chardon D., Beauvais A, Maurizot P. & Colin F. (2006). Long-term tropical morphogenesis of New Caledonia (Southwest Pacific): Importance of positive epeirogeny and climate change, Geomorphology, 81, 361-375 Latham M. (1986). Altération et pédogenèse sur roches ultrabasiques en Nouvelle-Calédonie.DG: Doctoral DI: Univ. Dijon. Dijon, France. 331 p. Trescases J.J. (1975) L'évolution géochimique supergène des roches ultrabasiques en zone tropicale : Formation des gisements nickelifères de Nouvelle-Calédonie, Mémoires ORSTOM. 78.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-01023679
Contributeur : Caroline Ricordel-Prognon <>
Soumis le : mardi 15 juillet 2014 - 10:17:03
Dernière modification le : vendredi 11 septembre 2020 - 09:10:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01023679, version 1

Collections

Citation

Caroline Prognon, Brice Sevin, Pierre Maurizot, Lilian Alizert, Dominique Cluzel, et al.. Etudes pétrographiques des cuirasses latéritiques et sédiments ferrugineux de Nouvelle Calédonie : une clé pour interpréter les datations par paléomagnétisme.. 24ème Réunion des Sciences de la Terre : RST 2014, Oct 2014, Pau, France. ⟨hal-01023679⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

189