Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Premières estimations du potentiel de stockage du CO2 sous forme d'hydrates de gaz dans les formations sédimentaires du Golfe de Gascogne et de la Mer Celtique (offshore profond)

Résumé : Le stockage du CO2 à haute température à l'état supercritique dans des aquifères salins profonds est l'option de stockage géologique la plus étudiée à ce jour (option " onshore " ou " offshore peu profond "). Il existe cependant une autre option à basse température, encore peu explorée, qui consiste à stocker le CO2 sous forme d'hydrates de gaz dans des sédiments marins profonds (option " offshore profond "). La capacité de stockage sous forme d'hydrates de gaz dépend fortement du gradient géothermique local, ainsi que de la quantité et la nature des impuretés dans le CO2 après le processus de capture. Afin d'évaluer l'influence de ces deux paramètres, un nouvel outil numérique utilisant des modules indépendants et validés expérimentalement (GERG-2008, CSMGem) a été conçu, développé et appliqué dans la zone économique exclusive (ZEE) du Golfe de Gascogne, d'une part, et dans la zone d'extension du plateau continental en Mer Celtique d'autre part. En considérant moins de 4% de N2 ou/et de CH4 comme impuretés, la capacité de stockage estimée dans la zone économique exclusive (ZEE) de la France dans le golfe de Gascogne est plus élevée que celle des aquifères salins profonds du bassin de Paris (Dogger et Trias). De plus, cette capacité de stockage serait doublée si l'on inclut la zone d'extension du plateau continental en Mer Celtique. Ces premiers résultats nous ont permis d'identifier les principales propriétés qui doivent être mesurées dans des conditions de haute pression (entre 40 et 60 MPa) afin d'améliorer les modèles utilisés pour du CO2 avec les impuretés associées. Une feuille de route expérimentale est proposée afin de démontrer la faisabilité et les limites potentielles d'un stockage en offshore profond du CO2. Les implications de cette recherche sont potentiellement importantes pour la stratégie de déploiement du stockage du CO2 à long terme à la fois en France et en Europe de l'Ouest.
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-01022952
Contributeur : André Burnol <>
Soumis le : vendredi 11 juillet 2014 - 11:50:35
Dernière modification le : vendredi 19 juin 2020 - 10:54:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01022952, version 1

Collections

Citation

André Burnol, Isabelle Thinon, Pascal Audigane, Aurélien Leynet. Premières estimations du potentiel de stockage du CO2 sous forme d'hydrates de gaz dans les formations sédimentaires du Golfe de Gascogne et de la Mer Celtique (offshore profond). 24ème Réunion des Sciences de la Terre : RST 2014, Oct 2014, Pau, France. ⟨hal-01022952⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

172