Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Essai interlaboratoires pour l'analyse de la chlordécone et la chlordécone-5b-hydro dans les eaux

Résumé : Cette étude s'inscrit dans le cadre du programme d'action AQUAREF soutenu par l'ONEMA et du Plan National d'Action Chlordécone. Ce premier essai interlaboratoires sur la chlordécone et son métabolite la chlordécone-5b-hydro a pour objectif de permettre i) aux laboratoires de réaliser un contrôle qualité externe inexistant jusqu'alors, dans un objectif d'amélioration de leurs pratiques ; ii) aux donneurs d'ordre de disposer d'informations sur les performances analytiques et les incertitudes des laboratoires pour l'analyse de ces composés sur des matrices eau douce. Deux échantillons dopés avec les 2 molécules à des niveaux de concentrations cohérents avec les valeurs réglementaires, eau souterraine à 0,1 µg/l et eau de surface continentale à 0,3 µg/l, et une solution de référence ont été distribués en septembre 2012. Cet essai a réuni 10 laboratoires nationaux (métropolitains et DOM). La totalité des laboratoires a rendu des résultats pour la chlordécone, la moitié seulement pour la chlordécone-5b-hydro. Les résultats dans les échantillons d'eau sont considérés exacts (juste et fidèle) pour 8 laboratoires sur 10. Le coefficient de variation moyen des résultats des laboratoires pour les 2 composés est de l'ordre de 30%. Cette dispersion est dans la gamme des valeurs généralement observées pour les essais interlaboratoires sur des composés organiques ; elle est satisfaisante pour un premier essai de ce type. Seules 10% des résultats ne sont pas justes et concernent 2 laboratoires. Une répétabilité anormalement élevée (supérieure à 25%) a été observée pour 5% des résultats ; cela concerne 3 laboratoires. La solution de référence permet de vérifier les analyses instrumentales ; 3 laboratoires montrent un biais significatif L'incertitude élargie moyenne estimée par les laboratoires est de 35% (k=2) pour les 2 composés et les 2 niveaux de concentration. Les estimations faites par les laboratoires de leur propre incertitude de mesure ne sont pas toujours très fiables ; 1 laboratoire sur 3 sous-estime ses incertitudes. Les limites de quantification des laboratoires varient d'un facteur 50 pour la chlordécone et d'un facteur 3 pour la chlordécone-5b-hydro, avec une valeur moyenne pour les 2 composés de 0,025 µg/l.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00975937
Contributeur : Jean Philippe Ghestem <>
Soumis le : mercredi 9 avril 2014 - 13:18:23
Dernière modification le : mardi 14 avril 2020 - 10:50:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00975937, version 1

Collections

Citation

Jean Philippe Ghestem, Sébastien Bristeau. Essai interlaboratoires pour l'analyse de la chlordécone et la chlordécone-5b-hydro dans les eaux. 44ème Congrès du Groupe Français des Pesticides, May 2014, Schoelcher, France. ⟨hal-00975937⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

128