Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Apports des modèles hydrodynamiques régionaux pour contribuer à la gestion des ressources en eaux souterraines - exemple du modèle Jurassique du Poitou - Charentes

Résumé : Le modèle hydrodynamique régional du Jurassique a été développé pour contribuer à la gestion de la ressource en eau souterraine sur la Région Poitou-Charentes. Cet outil est financé par la Région Poitou-Charentes, l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne et Adour-Garonne, la DREAL et le BRGM. Ce modèle hydrodynamique comporte actuellement 8 couches (de haut en bas) : formations du Bri du Marais/recouvrement, Crétacé supérieur, Jurassique supérieur altéré (aquifère), Jurassique supérieur non altéré, Dogger (aquifère), Toarcien, Infra-Toarcien (aquifère) et Socle. Il couvre une surface de l'ordre de 19 280 km2, allant de Châtellerault au nord à une ligne Rochefort/Angoulême au sud. Les mailles sont carrées et kilométriques, et il intègre le réseau hydrographique principal, soit environ 3000 km de linéaire de cours d'eau. La recharge est calculée à partir des données météorologiques de 11 stations, de la réserve utile et de l'Indice de Développement et de Persistance des Réseaux. Il intègre plus de 4000 points de prélèvements (AEP, Industrie, Irrigation), en nappe ou en eau de surface, avec des chroniques reconstituées depuis 2000 à un pas de temps au moins mensuel. Le modèle, calé sur 8 années de 2000 à 2007 à un pas de temps mensuel, permet : - de mieux comprendre le fonctionnement de l'ensemble des formations aquifères du Jurassique (généralement à cycles annuelles) et en particulier d'analyser les relations nappes/rivières. - de contribuer à différentes problématiques sur la gestion des prélèvements, en particulier : * la disponibilité de la ressource en eau souterraine pour l'irrigation, * l'impact hivernal du remplissage de projets de retenus. Ce modèle vient d'être utilisé pour contribuer à la gestion des prélèvements des bassins versants autour du Marais Poitevin. Pour mieux reproduire les relations entre les niveaux piézométriques et les niveaux des canaux en périphérie du Marais, certaines mailles kilométriques ont été subdivisées (333 mètres de côtés) et le calage a été réalisé avec un pas de temps hebdomadaire en étiage et mensuel sur les autres périodes. Différentes simulations ont permis d'apporter des éléments quant à la gestion des eaux souterraines, en particulier par rapport aux objectifs définis dans le SDAGE Loire-Bretagne. Enfin, ce modèle sera également utilisé pour l'étude des changements climatiques sur la ressource en eaux souterraines (et de surface) avec l'intégration de données météos issues des travaux du GIEC et des tests de remontée océanique (impacts locaux sur les zones côtières).
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00962198
Contributeur : Olivier Douez <>
Soumis le : jeudi 20 mars 2014 - 17:28:23
Dernière modification le : jeudi 9 avril 2015 - 15:15:34
Archivage à long terme le : : lundi 10 avril 2017 - 02:25:24

Identifiants

  • HAL Id : hal-00962198, version 1

Collections

Citation

Olivier Douez. Apports des modèles hydrodynamiques régionaux pour contribuer à la gestion des ressources en eaux souterraines - exemple du modèle Jurassique du Poitou - Charentes. Dix-septièmes journées techniques du Comité Français d'Hydrogéologie de l'Association Internationale des Hydrogéologues. " La DCE 10 ans après : une dynamique pour la connaissance et la gestion des eaux souterraines. Avancées techniques et scientifiques ", Nov 2010, Toulouse, France. ⟨hal-00962198⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170

Téléchargements de fichiers

177