Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Combinaison MEB-Raman: complémentarité analytique pour la caractérisation minéralogique des polymorphes de serpentine

Résumé : La reconnaissance des serpentines au microscope optique est relativement facile car elles possèdent des propriétés optiques très différentes de celles des minéraux primaires dont elles sont issues (olivines, pyroxènes). En revanche, il est souvent très difficile - voire impossible - de préciser à partir de simples observations au microscope optique de quel type de serpentine il s'agit. La combinaison des données morphologiques, chimiques et structurales est la meilleure voie analytique pour déterminer avec précision la phase minérale étudiée, et identifier si elle est amiantifère ou pas. Afin d'illustrer l'intérêt de l'analyse micrométrique pour la compréhension des occurrences amiantifères, notamment de point de vue minéralogique, nous présentons des données analytiques concernant des échantillons prélevés en Nouvelle-Calédonie. La présence d'amiante dans l'environnement naturel de la Nouvelle Calédonie concerne plusieurs grands domaines géologiques, dont en particulier les massifs de péridotites. Compte tenu des enjeux industriels et économiques que représentent ces massifs, les occurrences amiantifères doivent être étudiées et caractérisées pour être mieux connues et au final mieux gérées par l'ensemble de la filière minière. Pour distinguer les différentes générations de serpentine présentes dans les péridotites de Nouvelle-Calédonie, le programme analytique a incorporé en particulier la technique spectroscopique Raman. Cette technique a permis de déterminer avec succès les types de serpentines présents dans des échantillons correspondant à des veinules anastomosées, des veines serpentineuses sombres, des veines à cristallisations fibro-lamellaires, de grosses veines à chrysotile, etc... Les serpentines détectées correspondent aux 3 principaux polymorphes que sont l'antigorite, la lizardite et le chrysotile. Les analyses Raman effectuées sur nos échantillons ont été acquises, jusqu'à maintenant, à l'aide d'un microscope optique. Notre futur objectif sera de réaliser des analyses Raman dans le microscope électronique à balayage. En effet, La combinaison MEB-Raman offre de nouvelles opportunités quant à l'analyse et la caractérisation de minéraux fibreux potentiellement asbestiformes en couplant des informations de morphologie (MEB), de composition élémentaire (EDS) et de structure cristalline (spectroscopie Raman) sur la même fibre. Les échantillons naturels présentent très fréquemment des mélanges de formes minérales qu'il est impossible d'individualiser sous un microscope Raman classique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00816707
Contributeur : Abdeltif Lahfid <>
Soumis le : lundi 22 avril 2013 - 17:47:12
Dernière modification le : jeudi 18 juin 2020 - 09:14:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00816707, version 1

Collections

Citation

Abdeltif Lahfid, Didier Lahondère, Florence Cagnard, Xavier Bourrat. Combinaison MEB-Raman: complémentarité analytique pour la caractérisation minéralogique des polymorphes de serpentine. Colloque international du Magmatisme, Métamorphisme et Minéralisations Associées (3MA), May 2013, Marrakech, Maroc. ⟨hal-00816707⟩

Partager