Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Relations quantitatives entre les craies à silex et les formations résiduelles à silex de l'ouest du bassin de Paris

Résumé : Depuis plus d'un siècle, l'origine autochtone ou allochtone des formations résiduelles à silex (en abrégé RS : résidus à silex) par rapport aux craies a fait l'objet de multiples discussions. Pour répondre à ce problème, un bilan d'altération entre ces deux formations a été effectué. Il repose sur une connaissance précise des âges des craies mères des RS et sur des comparaisons granulométriques et chimiques entre craie et RS. Ces comparaisons s'appuient sur les quantités de silex contenues dans les craies et les RS, sachant que les silex sont reconnus comme autochtones et que leur degré de dissolution est calculé. Les résultats apportent des informations sur l'évolution crétacée du Bassin anglo-parisien, avec la mise en évidence de la craie au Maastrichtien dans le bassin de Paris et la reconstitution des épaisseurs de craie dissoutes. De plus, ils indiquent que la stratigraphie des craies est conservée dans les profils de RS. Ils montrent également que les silex, éléments autochtones des RS, sont faiblement altérés. Les matrices de RS sont, quant à elles, en grande partie allochtones, notamment dans les dix mètres supérieurs de la formation. L'allochtonie diminue avec la profondeur, avec des RS pouvant être considérés comme des résidus d'altération de la craie au sens strict à partir de 20 mètres de profondeur.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00739095
Contributeur : Florence Quesnel <>
Soumis le : vendredi 5 octobre 2012 - 16:56:09
Dernière modification le : lundi 27 avril 2020 - 16:26:29
Archivage à long terme le : : dimanche 6 janvier 2013 - 03:52:12

Fichier

Laignel-etal_BilansCraie-Argil...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Benoît Laignel, Florence Quesnel, Robert Meyer, Jean-Jacques Macaire. Relations quantitatives entre les craies à silex et les formations résiduelles à silex de l'ouest du bassin de Paris. Geodinamica Acta, Taylor & Francis, 1998, 11 (4), pp.171-181. ⟨10.1016/S0985-3111(98)80003-X⟩. ⟨hal-00739095⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

403

Téléchargements de fichiers

395