Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Utilisation de l'analyse de variance pour évaluer les raisons de la variabilité des mouvements forts du sol

Résumé : RÉSUMÉ. Cet article a pour objet de présenter une méthode permettant d'évaluer quantitativement l'importance relative de la modélisation des effets de site et de source dans l'écart entre mouvements du sol prédits et mouvements mesurés. La méthode proposée suit une analyse de variance (ANOVA) sur la différence entre accélérations calculées (à l'aide de modèles empiriques) et accélérations mesurées (plusieurs séismes enregistrés par les mêmes stations) : l'analyse de variance permet alors de projeter la variance globale en composantes dues aux effets de site ou de source non modélisés. Afin de tester cette procédure, plusieurs séries d'enregistrements du mouvement fort du sol sont utilisées : pour la séquence sismique d'Ombrie en Italie, cette méthode permet de conclure qu'une grande majorité des variations observées entre mouvements calculés et mouvements mesurés est attribuable à des effets de site non modélisés. A l'inverse, la séquence des Saintes montre que les variations observées sont dues en grande partie à un manque de modélisation de la source. Cette méthode statistique élémentaire pourrait donc être utilisée pour décider dans quel domaine porter les efforts de modélisation afin de réduire les incertitudes au niveau des modèles empiriques. ABSTRACT. A simple method to quantitatively assess the relative importance of unmodelled site and source effects on the observed variation in ground motions is presented. The method consists of analysis of variance (ANOVA) using the computed residuals with respect to an empirical ground-motion model for strong-motion records of various earthquakes recorded at a common set of stations. ANOVA divides the overall variance into the components due to site and source effects not modelled by the ground-motion model. To test this procedure, several sets of observed strong-motion records are used. For the data from Umbria, Italy, it is found that the vast majority of the observed variance is attributable to unmodelled site effects. In contrast, the variation in ground motions in the Les Saintes (French Antilles) sequence is largely attributable to source effects not modelled in the ground motion estimation equations used. This simple technique could be used to decide, for a given set of strong-motion data, where effort should be concerned to reduce the large uncertainties in empirical ground-motion estimates.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00714398
Contributeur : John Douglas <>
Soumis le : mercredi 4 juillet 2012 - 14:09:26
Dernière modification le : mardi 29 mai 2018 - 16:06:01
Archivage à long terme le : : jeudi 15 décembre 2016 - 21:11:09

Fichier

douglasgehl2007afps.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00714398, version 1

Collections

Citation

John Douglas, Pierre Gehl. Utilisation de l'analyse de variance pour évaluer les raisons de la variabilité des mouvements forts du sol. 7ème Colloque National AFPS 2007, Jul 2007, Châtenay Malabry, France. 8 p. ⟨hal-00714398⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

150

Téléchargements de fichiers

145