Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Apports des échantillonneurs passifs POCIS pour le suivi des substances phytosanitaires dans les systèmes aquatiques

Résumé : La compréhension du devenir des polluants dans les écosystèmes aquatiques demande un suivi de l'état chimique important et lourd, aussi bien en fréquence d'échantillonnage qu'en capacité analytique. Les faibles niveaux de concentration mesurés dans les milieux ainsi que les importantes fluctuations de qualité inhérentes aux conditions environnementales sont autant de facteurs qui complexifient l'interprétation des résultats obtenus. L'échantillonnage passif se présente comme une technique de choix pour suivre la contamination des systèmes environnementaux dilués et variables. Cette approche permet d'obtenir une concentration des contaminants moyennée sur la période d'exposition de l'outil; de plus la préconcentration qu'offre cet échantillonneur permet une amélioration sensible des limites de détection. Cette approche, développée pour les composés polaires comme les substances phytosanitaires sur un outil appelé POCIS (Polar Organic Compound Integrative Sampler) permet l'obtention d'informations semi-quantitative mais à des limites de quantification plus faibles que les méthodes classiques. Plusieurs cas d'étude seront présentés afin de mettre en évidence les apports mais aussi les limitations de ces nouveaux outils. Le premier cas d'étude concerne le suivi de substances phytosanitaires dans un système hydrologique complexe impacté par des pressions agricoles et urbaines. Le second cas d'étude porte sur l'identification des sources et du comportement de substances en eau de surface impactée par un effluent de station d'épuration. Pour ces études, 60 pesticides ont été suivis sur une année, en comparant les résultats obtenus par échantillonnage ponctuel (une mesure par mois) et échantillonnage passif. Les résultats montrent différents apports des échantillonneurs passifs concernant : - la détection de nouvelles molécules à des niveaux très faibles, inférieurs aux limites de détection classique mais qui pourraient s'avérer pertinents dans la compréhension des impacts sur le biote - La mise en évidence du devenir des substances après leur introduction dans les milieux et des impacts saisonniers - La compréhension du transfert des substances des zones d'application au milieu naturel dans un système complexe. Un point sera fait sur les limitations actuelles de ces outils, notamment les aspects semi-quantitatif et sur les perspectives de recherche dans ce domaine.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00703710
Contributeur : Anne Togola <>
Soumis le : mardi 11 septembre 2012 - 09:28:39
Dernière modification le : jeudi 9 avril 2015 - 15:15:47
Archivage à long terme le : : mercredi 12 décembre 2012 - 02:40:10

Fichier

TOGOLA_rA_sumA_etendu-GFP2012_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00703710, version 1

Collections

Citation

Anne Togola, Catherine Berho. Apports des échantillonneurs passifs POCIS pour le suivi des substances phytosanitaires dans les systèmes aquatiques. 42e congrès du Groupe Français des Pesticides, May 2012, Poitiers, France. 4 p. ⟨hal-00703710⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

217

Téléchargements de fichiers

167