Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Processus d'érosion et de transfert de particules au sein du bassin de la Loire

Résumé : Les flux de sédiments au sein des ensembles continentaux jouent un rôle majeur dans les cycles biogéochimiques et sont souvent à l'origine de la dégradation des sols et de la pollution des eaux et des écosystèmes. Dans un contexte de changement climatique et de changement d'occupation des sols, il semble important de pouvoir quantifier les budgets sédimentaires aux échelles locales et globales afin de mieux appréhender les possibles impacts de ces changements à l'avenir. Beaucoup d'études se sont déjà intéressées aux exports de sédiments à l'échelle des grands bassins fluviatiles ou continentaux ou à des échelles plus fines, de la parcelle expérimentale à la parcelle culturale. Cependant, peu d'études se sont portées sur la connectivité des versants et au sein des masses d'eau les zones de stockage dans le but d'établir des liens entre les différentes échelles. Dans ce contexte général, l'objectif de cette étude est de quantifier la part de sédiments érodés sur les versants qui atteint les océans et d'évaluer la pertinence de l'utilisation d'un concept tel que le Sediment delivery ratio (Walling, 1983) ou des calculs de flux pour réaliser cette tâche. Une première étude a permis de mettre en exergue la contribution de la Loire aux exports de France Métropolitaine, aux environs de 1Mt/an (Delmas et al. in press). Il s'agit donc, dans un premier temps, d'estimer les charges annuelles de sédiments à l'exutoire de sous-bassins (Figure 1) pour lesquels des données débits et matières en suspensions sont disponibles dans les bases de données déjà existantes (banque hydro/Osur2-web). Cependant, la faible résolution temporelle des données MES constitue une limite et ne permet de calculer des flux que pour une centaine de stations. Cette base de données permettra la calibration et la validation de cette approche. Sur cette base des quantités exportées, une typologie des bassins est ensuite proposée. Afin de prendre en compte les mécanismes et processus de redistribution des sédiments au sein des versants et des cours d'eau, une approche de modélisation distribuée de la dynamique source-puit est développée. Plusieurs paramètres seront pris en compte tels que la connectivité hydrologique via l'étude de la dynamique ruissellement/infiltration ainsi que la connectivité sédimentaire. Les développements conceptuels seront d'abord testés sur deux bassins pilotes. Nous montrerons des exemples sur un bassin versant de 80km², la Ligoire, qui a permis de mettre en avant les différentes sources potentielles des sédiments exportés (érosion de surface et drains). En parallèle, la mise en place de méthode de traçage (Césium 137, matière organique...) permettra d'apporter un éclairage nouveau sur la provenance des sédiments. Delmas M., Cerdan O., Cheviron B., Mouchel J.M, Eyrolle F. in press. Sediment exports of French rivers to the sea. Earth Surface Processes and Landforms. Walling D.E., 1983. The sediment delivery problem. Journal of hydrology 65, 209-237.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00666011
Contributeur : Aurore Gay <>
Soumis le : vendredi 3 février 2012 - 13:25:55
Dernière modification le : vendredi 5 juin 2020 - 23:28:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-00666011, version 1
  • PRODINRA : 245295

Collections

Citation

Aurore Gay, Olivier Cerdan, Magalie Delmas, Setareh Rad. Processus d'érosion et de transfert de particules au sein du bassin de la Loire. 11ème Journées d'Étude des Sols : Le sol face aux changements globaux, Mar 2012, Versailles, France. ⟨hal-00666011⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

296