Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Valeurs de référence pour les teneurs en éléments traces dans les sols et les limons d'inondation obtenues dans le cadre du nouvel Atlas géochimique européen

Résumé : L'article présente, à l'échelle de la France, les valeurs de référence pour un grand nombre d'éléments chimiques analysés dans les altérites (sols et sédiments de limons d'inondation) prélevés à deux profondeurs différentes et selon un maillage aléatoire stratifié. Les valeurs de référence (médianes et écarts types) sont produites par l'analyse statistique d'un extrait de la nouvelle base européenne FOREGS ( Forum of European Geological Surveys) réalisée dans le cadre des Eurogeosurveys et publiée en 2005. Cette couverture géochimique européenne à faible densité fournit pour la première fois les teneurs de 47 à 52 éléments chimiques et des paramètres physiques mesurés sur 120 sites de sols et de limons d'inondation prélevés par un échantillonnage aléatoire stratifié couvrant à la fois les bassins sédimentaires secondaires et tertiaires et le socle hercynien. Les données des sols, comme celles des eaux de rivière et des sédiments décrites précédemment dans un précédent article , sont acquises dans des drainages de premier ordre (surface de bassin <\; 100 km 2), tandis que des données géochimiques plus intégratrices des bassins-versants sont collectées à partir des limons d'inondation de drainage de troisième ordre (surface moyenne proche de 1 400 km 2). Ces données, accessibles en ligne (http://sigminesfrance.brgm.fr/sig_foregs.asp) sont mises à la disposition des gestionnaires de l'environnement et des évaluateurs de risque pour la santé. Les teneurs en éléments chimiques majeurs et traces des sols et des sédiments reflètent bien la géologie du territoire national qui est très contrastée au plan géochimique (entre les bassins sédimentaires à dominante calcaire et les zones de socle à dominante silico-alumineuse) et au plan de la dynamique alluviale. La comparaison entre les médianes des sols inférieurs et supérieurs confirme un enrichissement général en Pb et Hg atmosphériques, fixés par la matière organique trois fois plus abondante en surface, ainsi qu'une élévation des teneurs en P 2O 5, Cd liée aux épandages d'engrais. Les éléments hérités des minéraux silicatés (Al, Na, K, Ba, Tl, Cs Ga, Th, Rb, Ce, La...) et des granites différenciés (Li, Be, Sn, Ta...) caractérisent bien les altérites développées sur les vieux socles. Le calcium, le Ni, Tl et les pH neutres ou alcalins marquent les sols sur bassins sédimentaires. La comparaison des teneurs en éléments traces des limons inférieurs censés représenter un état antérieur du système, avec celles des limons supérieurs montre une augmentation sensible des éléments Zn, Pb, Bi, Sb, Cs, Cr, Co, Ni, Rb, Tm, Y, et Zr en surface, qui semble liée à des apports anthropiques (exploitations minières, sidérurgie), mais le traçage précis de ces apports requiert des analyses isotopiques qui n'entraient pas dans ce cadre.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00662401
Contributeur : Marielle Arregros <>
Soumis le : mardi 24 janvier 2012 - 09:27:37
Dernière modification le : jeudi 9 avril 2015 - 15:16:18

Identifiants

Collections

Citation

Ignace Salpeteur, Frédérik Maldan. Valeurs de référence pour les teneurs en éléments traces dans les sols et les limons d'inondation obtenues dans le cadre du nouvel Atlas géochimique européen. Environnement, Risques and Santé, John Libbey Eurotext, 2011, 10 (4), pp.299-315. ⟨10.1684/ers.2011.0479⟩. ⟨hal-00662401⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

283