Contrôle tectonique de la mise en place d'une dynamique tidale dans les Bouches de Bonifacio au Miocène. Apports de nouvelles données sismiques THR.

Résumé : L'acquisition récente de données sismiques THR dans les Bouches de Bonifacio s'inscrit dans le cadre du projet PALEOTIDES qui vise à comprendre les contraintes paléogéographiques présidant à un épisode de forts courants de marée dans le domaine méditerranéen au Miocène. La conjonction de l'ouverture du Golfe du Lion pendant une période où la Méditerranée occidentale est encore largement ouverte sur l'Atlantique semble propice à l'amplification des marées océaniques dans le bassin des Bouches de Bonifacio. En outre, ce bassin constituait déjà un détroit au Miocène inférieur et au début du Miocène moyen, ce qui pourrait avoir favorisé la circulation tidale. Une étude préliminaire de la partie onshore du bassin et d'anciennes lignes sismiques a révélé un contrôle tectonique à l'origine des séries tidales affleurant dans les falaises de Bonifacio (André et al., 2011 ; Reynaud et al., soumis). A la fin du Burdigalien, le centre du détroit a subsidé sous l'effet d'une flexure, permettant aux marées de communiquer plus largement avec le domaine marin situé à l'Est du bloc corso-sarde. Les données disponibles ne permettaient toutefois pas de déterminer l'architecture stratigraphique des dépôts encadrant cette déformation. Afin de préciser l'architecture stratigraphique des dépôts miocènes préservés dans le détroit au-dessus de cette flexure, 550 km de profils au minisparker 50 J ont été réalisés dans les Bouches de Bonifacio et sur la plate-forme orientale au niveau du golfe de Sant'Amanza (Leg 1 et Leg 2 Mission Metyss 3 (Action Marges), 4-15 avril 2011, NO CNRS/INSU Téthys, chef de mission : Virginie Gaullier, Univ. Perpignan). Les données acquises sont de très bonne qualité. Les premiers résultats montrent une discordance ubiquiste entre, d'une part, des dépôts à stratification plane formant des plis de courte longueur d'onde et, d'autre part, des dépôts en supra-discordance, marqués par de nombreuses érosions internes chenalisantes. Nous interprétons ce changement comme l'équivalent du passage à terre de la formation de Cala di Labra (dominée par des dépôts de plate-forme protégée et des rampes carbonatées) à la Formation de Bonifacio (dominée par des carbonates bioclastiques formant des complexes de dunes subtidales). La bordure sud du détroit est, de même que la bordure nord, marquée par une flexure qui a permis l'augmentation brutale de la subsidence dans le corridor du détroit et la canalisation des courants de marée. Grâce à ces nouvelles données sismiques THR, permettant d'imager des structures métriques, il est possible de restituer l'anatomie de ces corps sédimentaires tidaux (chenaux, dunes, bancs) dans leur paléogéographie d'origine et de valider nos hypothèses par une modélisation paléohydrodynamique.
Type de document :
Communication dans un congrès
13ème Congrès Français de Sédimentologie, Nov 2011, Dijon, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00657319
Contributeur : Isabelle Thinon <>
Soumis le : vendredi 6 janvier 2012 - 12:17:58
Dernière modification le : jeudi 7 juin 2018 - 10:06:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-00657319, version 1

Citation

J.Y. Reynaud, B. Tessier, I. Thinon, P. Guennoc, J. Ferrandini, et al.. Contrôle tectonique de la mise en place d'une dynamique tidale dans les Bouches de Bonifacio au Miocène. Apports de nouvelles données sismiques THR.. 13ème Congrès Français de Sédimentologie, Nov 2011, Dijon, France. 〈hal-00657319〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

348