Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Contrôle de l'enregistrement stratigraphique du Pliocène sur la côte est-Sarde : Effer de la crise de salinité messinienne ou tectonique post-rift ?

Résumé : Le projet terre-mer METYSS a pour objectif de comprendre les effets immédiats et différés de la Crise de Salinité Messinienne (CSM) ainsi que les relations tectonique et sédimentation sur la marge est-sarde. Cette marge résulte de l'ouverture de la Mer Tyrrhénienne à partir du Tortonien et jusqu'au Messinien (c. 9 à 5 Ma). Des bassins profonds existaient déjà au Messinien dans le domaine tyrrhénien, comme l'atteste l'identification, à partir des données sismiques, d'épaisses séries évaporitiques messiniennes (Gaullier et al., 2009). Le principal canyon creusé dans la marge est connecté en amont avec le golfe d'Orosei, où affleurent à terre les seuls dépôts pliocènes connus. Dans la région d'Orosei, ces dépôts correspondraient donc potentiellement au remplissage de la partie amont des incisions liées à la CSM, lors de la remise en eau de la Méditerranée, comme c'est le cas en de nombreux endroits du pourtour méditerranéen (Clauzon, 1982). Les investigations de terrain MeTySar-2010 montrent que le principal fleuve actuel, le Cedrino, suit le cours d'une paléovallée qui incise le soubassement granitique et ses altérites. Ces dépôts ont été érodés (au Messinien ?) puis remaniés lors d'une transgression marine. Les microfaunes, présentes dans les faciès marins fins, indiquent un âge Pliocène supérieur (Giresse et al., ce congrès). Cette série marine présente des pendages de l'ordre de 20 à 30 ° qui s'organisent selon une direction NNE-SSW, subparallèle aux structures tectoniques majeures associées au rifting de la marge est-sarde. Le basculement des séries pliocènes est scellé par un ensemble de coulées volcaniques dont les plus anciennes sont datées du Quaternaire ancien. La cartographie et la caractérisation des dépôts mettent en évidence un paléo-relief orienté NNE-SSW qui contrôle la répartition des unités sédimentaires. Ces résultats suggèrent que l'activité tectonique post-messinienne participe au contrôle de l'architecture et de la paléogéographie des séries pliocènes dans ce secteur. Aucune trace de dépôts marins du Pliocène Inférieur, ni de Gilbert deltas s.s. n'a été relevée à terre. La transgression observée au Pliocène supérieur sur cette bordure du bassin implique 1) une position haute de la marge au Pliocène inférieur, et 2) une forte subsidence de ce secteur de la marge au Pliocène moyen. Cette subsidence serait la conséquence de l'activité tectonique post-rift, par ailleurs mise en évidence en mer grâce à deux campagnes récentes (METYSS 1 et 3, Gaullier et al., ce congrès).
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00657307
Contributeur : Isabelle Thinon <>
Soumis le : vendredi 6 janvier 2012 - 11:52:44
Dernière modification le : jeudi 25 juin 2020 - 12:46:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00657307, version 1

Citation

Franck Chanier, Jean-Yves Reynaud, Virginie Gaullier, Agnès Maillard, Isabelle Thinon, et al.. Contrôle de l'enregistrement stratigraphique du Pliocène sur la côte est-Sarde : Effer de la crise de salinité messinienne ou tectonique post-rift ?. 13ème Congrès Français de Sédimentologie, Nov 2011, Dijon, France. ⟨hal-00657307⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

335