Etude d'un marqueur moléculaire associé à la réduction de l'arsenic dans l'environnement : le gène arrA - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Etude d'un marqueur moléculaire associé à la réduction de l'arsenic dans l'environnement : le gène arrA

(1) , (1) , (1)
1

Résumé

L'arsenic est un métalloïde répandu dans l'environnement, essentiellement présent sous deux formes toxiques: l'arsénite ou As(III) et l'arséniate ou As(V). La respiration dissimilatrice de l'As(V) est un processus bactérien important qui contribue à la mobilisation de l'arsenic libre ou adsorbé dans les sols et à la libération d'As(III), forme plus soluble, directement impliquée dans la contamination des ressources hydriques. Cette réduction de l'As(V) est catalysée par une arséniate réductase codée par l'opéron arr qui comprend notamment le gène arrA (Páez-Espino et al. 2009). L'alignement de séquences protéiques ArrA de bactéries appartenant à des phyla distincts a permis de dessiner des amorces dégénérées, complétant la liste des amorces déjà publiées (Malasarn et al. 2004 ; Song et al. 2009). La spécificité et l'efficacité des différents jeux d'amorces disponibles ont été vérifiées sur des souches pures. Selon la taille des fragments amplifiés, différentes approches moléculaires ont été développées, permettant de i) détecter la présence des gènes arrA par PCR classique, ii) quantifier les communautés bactériennes respirant l'As(V) par une approche de qPCR, iii) étudier la diversité génétique de ces communautés bactériennes et son évolution dans l'environnement par une technique "d'empreinte moléculaire", iv) identifier les bactéries possédant le gène arrA par clonage-séquençage. Ces techniques ont été appliquées à l'étude de la communauté bactérienne de sols présentant de fortes teneurs en arsenic, majoritairement sous forme d'As(V). La détection, via le gène arrA, des bactéries réalisant la respiration dissimilatrice de l'As(V) (ou DARB) pourrait être un indicateur pertinent de l'implication de ces bactéries dans la mobilisation de l'arsenic et constituer un outil prédictif de son comportement dans l'environnement.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00629543 , version 1 (06-10-2011)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00629543 , version 1

Citer

Anne Mercier, Stéphanie Coulon, Catherine Joulian. Etude d'un marqueur moléculaire associé à la réduction de l'arsenic dans l'environnement : le gène arrA. 5° colloque de l'Association Francophone d'Ecologie Microbienne (AFEM), Nov 2011, Hammamet, Tunisie. ⟨hal-00629543⟩

Collections

BRGM BRGM-DO
79 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More