Récifs, trottoirs et autres biolithosores du bassin de San Miguel de Salinas - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 1994

Récifs, trottoirs et autres biolithosores du bassin de San Miguel de Salinas

(1) , (2)
1
2

Résumé

Le bassin de San Miguel de Salinas, situé dans la région du Levant espagnol à l'extrémité des Cordillères Bétiques, comporte trois groupes principaux de dépôts messiniens : - des marnes à Foraminifères planctoniques, - des faciès diversifiés dits du "Messinien préévaporitique" constitués de dépôts marneux, de bancs gréseux, de constructions récifales à Porites et Algues rouges dominantes, de niveaux d'estran à Hermelles qui seront exposés dans les deux premiers chapitres de cette note et enfin de marnes polychromes lagunaires à charophytes. - des faciès du "Messinien évaporitique" rythmés par des séquences où se succèdent : (a) des Stromatolithes; (b) des calcaires blancs oolithiques et sableux de dépôts de plages. C'est au sein de ce membre que s'individualisent des microséquences à Vermets-stromatolithes qui sont l'objet du dernier point de cette communication. (c) des sables jaunes à langues de progradation correspondant probablement à des "fan-deltas" ; (d) des marnes de décantation azoïques ou à rares organismes planctoniques et benthiques ; (e) des gypses sélénites toujours développés en fin de séquence. L'un des points remarquables de ce bassin messinien à terme évaporitique est l'abondance et la diversité des bioconstructions aussi bien avant que pendant l'événement messinien. Trois types de bioconstructions sont ici décrites et interprétées en terme de paléoenvironnement: - Des récifs à Porites et Algues rouges dont l'état de conservation a permis d'effectuer une zonation récifale comportant 6 unités s'échelonnant du frontolittoral au prélittoral. Des précisions bathymétriques et paléoenvironnementales sont fournies. - Une séquence type comportant des biolithosores à Sabellariidae (Annélides agglutinants) est présentée, suivie d'une description des biohermes et de la microstructure des tubes. Ces bioconstructions caractérisent un paléoenvironnement intertidal inférieur dont les eaux sont à salinité normale à légèrement dessalé. L'extrême rareté de ces constructions à Hermelles dans les périodes géologiques mérite d'être signalée.
Fichier principal
Vignette du fichier
SanMiguelRCMNS1994.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-00562596 , version 1 (03-02-2011)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00562596 , version 1

Citer

Manuel Garcin, Daniel Vachard. Récifs, trottoirs et autres biolithosores du bassin de San Miguel de Salinas. Regional Committee on Mediterranean Neogene Stratigraphy (RCMNS), 1994, Marseille, France. 14 p. ⟨hal-00562596⟩

Collections

INSU BRGM CNRS
109 Consultations
415 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More