Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Synthèse des travaux menés sur l'observation de l'évolution du trait de côte

Résumé : Le littoral est un milieu fragile qu'il est important de bien connaître pour le gérer au mieux. Cette interface Terre-Mer est affectée par des interactions entre processus naturels (érosion, aggradation, transport de sédiment etc.) et aménagements et actions anthropiques. Cela conduit à des évolutions contrastées du trait de côte qu'il est nécessaire de prévoir surtout dans un contexte de changement climatique. Ainsi l'engagement 74 du Grenelle de la mer recommande de « développer une méthodologie et une stratégie nationale pour la gestion du trait de côte, pour le recul stratégique et la défense contre la mer». Comme préalable à cette action, le MEEDDM a demandé au BRGM de réaliser une synthèse des travaux menés sur l'observation de l'évolution du trait de côte existants à une échelle régionale et infra-régionale sur le territoire métropolitain et dans les DOM. L'analyse des réseaux et observatoires existants a permis de dégager plusieurs faits marquants. Une très forte hétérogénéité des observatoires (s.l) allant de suivis et d'études relativement limités dans le temps et avec peu d'acteurs à un suivi pérenne sur plusieurs années voir décennies d'un linéaire côtier important et impliquant de nombreux intervenants. Les zones géographiques couvertes sont très variables selon les observatoires. Il faut souligner la diversité des maîtres d'œuvre en charge de ces « observatoires ». Les données ont été acquises avec des méthodes et des protocoles variés. De ce fait, la comparaison des résultats provenant de différents observatoires n'est pas toujours aisée. Par ailleurs, les modalités de stockage des données entre les différents observatoires sont diverses. Globalement le taux d'interopérabilité est faible sur l'ensemble des observatoires recensés. Ce qui s'explique aisément par le fait que les observatoires sont indépendants et que les besoins d'échange n'étaient pas, jusqu'il y a peu, une priorité. Les points signalés précédemment démontrent la grande hétérogénéité des actions menées en France concernant le suivi du trait de côte. Malgré cela, il faut souligner la richesse des informations et données déjà existantes ainsi que la diversité et la motivation des acteurs participant au suivi du trait de côte. La structuration des observatoires et leur pérennisation favoriserait les possibilités d'échange et permettrait d'obtenir une vision claire de l'évolution du trait de côte en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer sur le long terme. Cela apporterait une aide aux gestionnaires et aux décideurs en charge de cette interface.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00561665
Contributeur : Manuel Garcin <>
Soumis le : mardi 1 février 2011 - 16:23:57
Dernière modification le : mardi 31 mars 2020 - 09:20:03
Archivage à long terme le : : lundi 2 mai 2011 - 02:43:48

Fichier

JST_GarcinEtAl_v1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00561665, version 1

Collections

Citation

Manuel Garcin, Thomas Bulteau, Carlos Oliveros, Nicole Lenôtre. Synthèse des travaux menés sur l'observation de l'évolution du trait de côte. Journées Scientifiques et Techniques - Brest 2010, Dec 2010, Brest, France. pp.9. ⟨hal-00561665⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

340

Téléchargements de fichiers

179