Troubles musculo-squelettiques d’origine professionnelle en France. Où en est-on aujourd’hui ? - Institut de veille sanitaire Access content directly
Journal Articles Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Year : 2010

Troubles musculo-squelettiques d’origine professionnelle en France. Où en est-on aujourd’hui ?

Abstract

Work-related musculoskeletal disorders in France. What is the situation today? Musculoskeletal disorders (MSDs) represent one of the most worrying issues in occupational health today. They are the leading cause of morbidity at work, morbidity widely underestimated by the statistics of workers’ compensation claims for occupational diseases. It is not a French specific phenomenon. In 2005, the most often reported problem linked to work by European Union workers are MSDs (backache and muscular pains). MSDs are also the first cause of compensated occupational diseases in several European countries. The epidemiological surveillance program for work-related MSDs, implemented in 2002 in France’s Pays de la Loire region, has allowed a better description of the current increased number of MSDs on a population scale, an assessment of the proportion of cases attributable to work exposure, and a better knowledge of the medical and professional evolution of patients suffering from MSDs. The data of Pays de la Loire region will be enhanced in the near future by those from Provence-Alpes-Côte d’Azur and Île de France regions. Mobilisation around this question has been increasing considerably these last few years, and should be maintained in order to face this occupational health challenge.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent aujourd’hui l’une des questions les plus préoccupantes en santé au travail. Ils constituent la première cause de morbidité liée au travail, morbidité de surcroît largement sous-estimée par les statistiques de maladies professionnelles, notamment du fait de la sous-déclaration. Ce phénomène n’est pas propre à la France. En 2005, le premier problème de santé imputé au travail dont souffrent les travailleurs de l’Union européenne sont les douleurs rachidiennes, des épaules ou des membres, et les TMS occupent la première place des maladies professionnelles reconnues dans plusieurs pays d’Europe. Le programme de surveillance épidémiologique des TMS, mis en oeuvre depuis 2002 dans les Pays de la Loire, a permis de décrire plus précisément cette épidémie à l’échelle de l’ensemble de la population active, d’estimer le poids de l’activité professionnelle dans leur survenue, mais aussi de mieux connaître le devenir médical et professionnel des sujets atteints de TMS. Les données des Pays de la Loire seront bientôt enrichies par celles des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Île de France. La mobilisation autour de cette question s’est beaucoup développée ces dernières années et devra se maintenir face à ce défi de la santé au travail que représentent les TMS.

Fichier principal
Vignette du fichier
ha-2010-beh-35.pdf (133.28 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03404332 , version 1 (26-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03404332 , version 1
  • OKINA : ua9289

Cite

Catherine Ha, Yves Roquelaure. Troubles musculo-squelettiques d’origine professionnelle en France. Où en est-on aujourd’hui ?. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2010, 5-6, pp.35-37. ⟨hal-03404332⟩
686 View
555 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More