Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Élaboration de VTR chronique par voie respiratoire pour le 1,3-butadiène (CAS n°106-99-0) : RAPPORT d’expertise collective - Comité d’experts spécialisé « Valeurs sanitaires de référence »

Fabrice Michiels 1 Raymond Vincent 2, 3 Marc Baril 4 Stéphane Binet 3 Michèle Bisson 5 Anne Chevalier 6, 7 Fatiha El Ghissassi 8 Claude Emond 4 Rex Fitzgerald 9 Robert Garnier 10 Perrine Hoet 11 Yuriko Iwatsubo 12 Cécile Kairo 12 Laila Mselli-Lakhal 13 Frederic Lirussi 14 Anne Maitre 15 Anne Platel 16 Henri Schroeder 17 Olivier Sorg 18 Jérôme Thireau 19 Claude Viau 6, 20 Sandrine Charles 21 
Résumé : Une valeur toxicologique de référence, ou VTR, est un indice toxicologique qui permet de qualifier ou de quantifier un risque pour la santé humaine. Elle établit le lien entre une exposition à une substance toxique et l’occurrence d’un effet sanitaire indésirable. Les VTR sont spécifiques d’une durée d’exposition (aiguë, subchronique ou chronique) et d’une voie d’exposition (orale ou respiratoire). La construction des VTR diffère en fonction des connaissances ou des hypothèses formulées sur les mécanismes d’action des substances. Actuellement, l’hypothèse par défaut est de considérer une relation monotone entre l’exposition, ou la dose, et l’effet, ou la réponse. En l’état actuel des connaissances et par défaut, on considère généralement que, pour les effets non cancérogènes, la toxicité ne s’exprime qu’au-delà d’un seuil de dose (Anses, 2017). En pratique, la construction de la VTR à seuil comprend les étapes suivantes : - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ; - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ; - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ; - choisir une étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose – réponse ; - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ; - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ; - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire. L’élaboration des VTR suit une approche très structurée et exigeante qui implique des évaluations collectives par des groupes de spécialistes
Complete list of metadata

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-03652609
Contributor : Christine Druesne Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, April 27, 2022 - 10:38:45 AM
Last modification on : Monday, August 1, 2022 - 12:19:12 PM
Long-term archiving on: : Friday, July 29, 2022 - 9:16:04 AM

File

VSR2019SA0073Ra.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : anses-03652609, version 1

Citation

Fabrice Michiels, Raymond Vincent, Marc Baril, Stéphane Binet, Michèle Bisson, et al.. Élaboration de VTR chronique par voie respiratoire pour le 1,3-butadiène (CAS n°106-99-0) : RAPPORT d’expertise collective - Comité d’experts spécialisé « Valeurs sanitaires de référence ». [Autre] Saisine « 2019-SA-0073 », 2021, 69 p. ⟨anses-03652609⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

12